dimanche, mai 03, 2009



土曜日, 4月 04, 2009

Konichiwa Bitches.
Je pars au Japon du 7 au 27 avril, vol Finnair à 870€, je vais totalement manquer les cerisiers en fleur mais je sais que je retournerai dans ce pays. J'ai prévu de commencer par le Japon historique avec 6 nuits à Kyoto, dont une excursion dans l'ancienne capitale Nara. Puis partir vers Hiroshima en passant une journée au chateau d'Himeji, aller sur Miyajima voir la mer intérieure et le Torii le plus célèbre du pays. Retour sur Osaka pour me rendre à Koya-san dans la montagne au sud du Kanzai. Puis 6 8 nuits à Tokyo, Nikko 2 jours, avant de reprendre le shinkansen et passer ma dernière nuit à Osaka.

A part Kyoto et Tokyo, où j'ai déjà réservé des hôtels, le reste est totalement libre. J'ai aussi acheter le JR Pass de 15 jours à 385€ (45 100¥)


Dewa mata !

samedi, mai 02, 2009



水曜日, 4月 08, 2009

Sumimasen !
J'arrive entier à Osaka après avoir survécu à la bouffe finnoise dégeux de Finnair et aux odeurs de vomis. Premiers contacts avec le pays, les gens sont souriants, il fait beau, j'arrive facilement a prendre un train pour Kyoto. Le paysage est génial, je traverse des petites villes et des zones industrielles, les véhicules sont minuscules et ressemblent à des jouets, les immeubles sont mignons et semblent en carton, comme sorti d'un film avec Godzilla, et surtout il y a plein de cerisiers en fleurs ! Me voila rassuré.


Je descends à la Kyoto Station vers 11h30, le ciel est limpide, je marche dans les rues à la recherche de ma guesthouse, je me perds mais les gens me viennent en aide sans que je leur demande. La ville est moderne mais extrêmement calme, les gens me saluent, les trottoirs sont dessinés au sol et servent aux piétons comme aux vélos, et il y a un distributeurs de boissons tous les 10 mètres.

Je dépose ma valise au Tour Club Hôtel (18€/2 450¥ par nuit en dortoir), le check in ne se fait qu'à partir de 16h et il est midi. Je visite le temple tout proche (Higashi Honga-Ji) et pars à pied vers le nord, me prends une barquette de sushi-maki dans une supérette et la mange devant un temple. Je marche longtemps pour atteindre le parc impérial.


Ellipse, je suis rentré à l'hôtel, en métro, j'y prends un douche, me change, et repars en direction de la rivière à l'est. Je tombe sur une rue le long d'un canal couvert de cerisiers (Kiyamachi-dori) et la remonte. C'est féérique, exactement l'image que je me faisait de Kyoto en lisant Neige de Printemps de Mishima. Les japonais prennent en photo les pétales roses et blanches des fleurs qui volent au vent avec leurs téléphones portables. Je prends Pontôcho, une ancienne rue des plaisirs reconvertie en allée des restaurants, il y a des lanternes rouges à chaque porte, je me sens dans Geisha d'Arthur Golden. je poursuis dans Gion, l'ancien quartier chaud, des femmes portent l'habit traditionnel des geishas, les hommes sont en costume noir, il y a du monde partout mais personne ne se bousculent, je suis arrivé au Japon.


Ellipse, je me couche exténué vers 20h.



木曜日, 4月 09, 2009

Cherry Blossom Lunch.
Levé aux aurores, je prends un métro, de la Kyoto Station à Higashimaga. Mes jambes me lancent, je suis exténué malgré ma nuit plutôt calme. Je visite les jardins du mausolée Heian-Jingû, puis le Shôren-in, et le "Vatican du bouddhisme japonnais" le Chion-in où j'assiste à un puja:


Je continue ma route jusqu'au parc Maruyama-Koèn où je déjeune d'un plat de pâtes étranges sous les cerisiers en fleur, un blizzard de pétale déferle à chaque coup de vent, c'est la fin du Sakura:


Je refais un tour de Gion et Kawaramachi-dori, de jour cette fois-ci, avant de poursuivre au sud:


Je visite le Kodai-Ji et me balade dans les petites rues touristiques du quartier:


Je finis par le Kiyomizu-Dera, impressionnant temple envahi d'élèves en uniforme, et prend le bus 5 pour rentrer prendre un bain et dormir.




金曜日, 4月 10, 2009

The Path of Philosophy.
Je commence la journée par le pavillon d'or (Kinkaku-Ji), c'est l'un des monuments les plus connu du Japon, mais c'est assez décevant. Il y a un parcours balisé où les touristes (principalement des japonais, comme partout) se suivent, la visite est torchée en 10 minutes, et il est quasiment impossible de se poser pour apprécier le lieu.


Je continue avec le Ryôan-Ji, le jardin Zen emblématique de Kyoto, mais pareil ici. Le toit est en rénovation du coup la moitié du jardin de pierre est couvert d'une plateforme où s'agglutinent des hordes de japonais et leurs téléphones portables/appareils photos, pas très "zen" comme ambiance. Mais le jardin est très agréable, on peut si balader librement, je me sens moins "parqué", et les cerisiers sont sublimes.


J'enchaine avec le Ninna-Ji, déjà beaucoup plus imposant et vide, un vrai temple et non pas juste une attraction touristique. C'est vraiment beau, et le verger est magnifique. Je fais un petit tour au Myoshin-Ji avant de partir pour le centre.


Je visite le Nijô-Ji, un des principaux châteaux de Kyoto. Les estampes sur panneaux de bois, à l'intérieur du bâtiment, sont sublimes.


Je traverse la ville vers l'est pour visiter le pavillon d'argent (Ginkaku-Ji) qui est en rénovation, c'est un peu comme pour celui d'or, parcours balisé et peu de place pour la contemplation. Par contre, le "chemin de la phylosophie" est juste féérique, c'est un canal bordé de milliers de cerisiers où les japonais se promènent, c'est vraiment magique. Je ne sais pas si j'aurais autant aimé Kyoto à une autre saison, tout est fait pour la sakura madness (folie des cerisiers en fleur). J'y passe le reste de l'après midi à rêvasser.





土曜日, 4月 11, 2009

Torii.



Je prends le train pour le sud de la ville et son Fushimi-Inari Taisha, un site impressionnant où des centaines de Torri (porte sacrée rouge) se succèdent au milieu des arbres dans la montagne, c'est vraiment beau.


Je continue avec le Tofuku-Ji, temple bouddhiste avec de sublimes jardins zen et surtout pas un chat. Un de mes temples préféré jusqu'à présent, l'ambiance y est particulière, j'écoute le bois chauffé par le soleil craquer sous mes pieds nus.


Je m'y balade un bon moment avant de prendre un bus pour le parc aux cerisiers près de Gion où j'ai déjeuné jeudi, j'y croise de jeunes mariés.


Il n'y a presque plus de fleur, et il commence à faire vraiment chaud sur Kyoto. Je rentre à pied.



日曜日, 4月 12, 2009

Sunday's Baseball.
Je vais tranquillement visiter le Nishi Honga-Ji, à coté de l'hôtel, avant de prendre le métro pour l'est de la ville. J'y visite le Kochin-in, et le Nanzen-Ji, avant de retourner à la gare centrale de Tokyo.


Je déjeune longuement dans un parc en regardant les familles piqueniquer, jouer au baseball, et bouquine The Gum Thief de Douglas Coupland, avant de finir l'après midi au To-Ji. Journée plutôt calme.